emtiaz.png
iso.png
A+ | A-
SALE - SITUATION GÉOGRAPHIQUE

 

Situation géographique et administrative

La Préfecture de Salé fait partie de la Région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer

Situation géographique : Salé est située sur le littoral atlantique et limité au Nord par Kénitra, au Sud par la Préfecture de Rabat et à l’Ouest par la province de Khémisset.
• Superficie : 688.5km², soit 7 % du territoire de la Région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër
 (9 580 km²).


Découpage communal : La Préfecture de Salé est composée de quatre communes, dont :
        • 2 communes urbaines :
- Salé, avec 5 arrondissements (BabLamrissa-Tabriquet-Laayayda-Bettana-Hssaine)
- Sidi Abi Alkanadil
        • 2 communes rurales :
-Ammer
-Shoul.

Milieu et climat :
Le climat de Salé est influencé par la circulation de masses d’air :
- l’air continental venant du Sahara, sec et chaud ;
- l’air humide et instable provenant de l’anticyclone des Accords, de direction sud-ouest  
       
•    Nappe phréatique de Shoul : dont le niveau varie entre 1.5m et 34m, avec un niveau moyen à 18.9m, est localisée au nord du Bouregreg et à l’est de Salé.Elle est alimentée par l’eau de pluie et le retour d’irrigation.
•    Nappe phréatique de la Maamora : localisée au nord de Salé en dehors du territoire communal. Elle alimente la partie basse de Salé, mais ses eaux sont polluées par les rejets directs des eaux usées des quartiers de Kénitra

Population et Accroissement démographique
 
POPULATION DENSITE ET TAUX D’ACCROISSEMENT
 

Territoire

Sup (Ha)

Densiré 2004

(H/HA)


Population


Taux d'accroissement

annuel moyen

19821994200482/9494/04
Salé (urbain et rural)68 84912380 144631 803823 4854,32,7
Conurbation RST*191 0009,61 040 8001 500 0601 844 6803,12,

Conurbation RST*: Préfectures de Rabat, de Salé et de Skhirat-Témara

 

La préfecture de Salé est la plus peuplée de la Conurbation, la population urbaine y représente désormais 93% de l’ensemble de la population de la préfecture.

Le dynamisme démographique de Salé n’est qu’en partie imputable à l’accroissement naturel. En effet l’extension géographique de la Commune Urbaine de Salé s’est accompagnée de gains de population d’une part, et la forte attraction exercée par l’Agglomération capitale a joué un rôle décisif dans les évolutions observées.

•    un solde naturel positif malgré la baisse de la fécondité (2,1 enfants par femme en 2004) ;   
•    et un solde migratoire excédentaire : l’accès à Rabat étant verrouillé du fait d’une raréfaction du foncier et de niveaux de prix élevés, Salé, tout comme Témara, est un réceptacle pour de nouveaux urbains attirés par l’agglomération capitale.

Activités économiques

•    Dépendance de Rabat
•    Ecart entre dynamisme démographique et économique
•    Main d’œuvre nombreuse
•    Premier pôle artisanal et industriel de la Conurbation Rabat- Salé -Skhirat-Témara
•    Concernée par des projets important, susceptibles d’entrainer une modernisation de l’ensemble du tissu économique et de modifier les équilibres à l’œuvre dans la Conurbation.

Caractéristiques et évolution de la population active

•    Population active en augmentation,32% entre 1994 et 2004 ;
•    Un taux d’activité masculin élevé et un taux féminin bas. En 2004, 66,7%des hommes âgés de 15 ans et plus étaient actifs contre 22,6% des femmes de 15 ans ou plus activesà Salé ;
•    Un taux de chômage (parmi la population de 15 ans et plus)qui était de l’ordre de 18,4%, le plus élevé de la Conurbation (Rabat 14%, Skhirat-Témara 13,3%)mais qui connait une baisse depuis 2005 suite, notamment, au boom de l’immobilier et au plan de départ volontaire de la fonction publique ;
•    Un chômage qui touche plus durement les jeunes diplômés qui rencontrent des difficultés à accéder à leur premier emploi, mais aussi une part significatives des jeunes sans aucune qualification ;
•    Une répartition des actifs caractérisée par une concentration des emplois administratifs 31%, suivis des emplois dans l’industrie (21%)
 
% d’actifs par secteur d’activité (actifs de 15 ans et plus)
 

Agriculture IndustrieB.T.PCommerceTransport et comServices AdministrationAutres
2%21%8%17%5%12%31%5%

 

Secteurs d’activités

Des secteurs d’activité diversifiés

Administration et services publics

•    Constitué essentiellement d’administrations locales, enseignement, santé, militaires (base aériennes), sécurités, centre de correction (prison de salé) et autres avec une grande dépendance de Rabat en termes d’emploi sans ce secteur ;
 
Industrie

•    un secteur industriel qui profite du mouvement de délocalisation : Salé, premier pôle industriel de la Conurbation ; En 2004, la part du chiffre d’affaire généré par les unités industrielles de Salé représentait 40% du total généré par la Conurbation. Salé capte aussi 38% des investissements du secteur. Les industries les plus représentées et les plus dynamiques de Salé sont les industries de main d’œuvre ; agro-alimentaire 37%, habillement 35% textile 9%, la part des activités industrielles qualifiées y est marginale ;

Artisanal
•    un artisanat riche et diversifié (tapis, broderie, poterie, vannerie, travail du bois, ferronnerie, travail de la pierre taillée …) qui emploie 9600 artisans (d’après les listes électorales) ;
•    Majoritairement destiné à l’exportation (8% de la valeur des exportations artisanales réalisée à l’échelle national en 2003) ;
•    93% des tapis de la région RSZZ sont produites à Salé .

Commerce
•    Un paysage commercial en mutation
•    Important de par le nombre d’emploi (21.000 emplois)
•    Un commerce traditionnels et à 90 % informel
•    Développement depuis quelques années des établissements franchisés, d’hyper marchés et de centres commerciaux (marjane, carrefour, Métro..)

Tourisme
•    Essentiellement urbain
•     Très modeste, seulement 3% des nuitées de la Conurbation (17.200 unités) et 2% des capacités hôtelières.
•    2 hôtels classés (4 étoiles), d’une capacité de 124 lits.
•    Séjour de courte durée (deux jours en moyenne)
•    L’aéroport de Rabat-Salé est le 7ème du pays pour le trafic des passagers mais dont les capacités d’accueil devraient être portées à 3.5 millions de passagers après les travaux de réaménagement et d’extension du terminal 1 et la création d’un 3ème terminal, contre 700.000 passagers en 2007 ;
•    La réalisation d’un certain nombre de projets en cours, tels que l’aménagement du Bouregreg, la plage des nations, ou prévus, tel que le plan de sauvegarde de la médina pourrait favoriser aussi le développement du secteur touristique.

Agriculture
•    Les communes de Sidi Bouknadel et Shoul, constituent le poumon maraîcher de Salé avec 2 769 ha ; en plus d’un secteur de l’élevage en développement et qui profite largement de la présence des espaces forestiers ;

Les Projets et les retombés en termes de création d’emplois à l’horizon 2030.

OpérationSurface en haNbre d'emplois
Berge du Bou Regreg
Technopolis
Al Mohit (RS)
Lotissement Sidi Abdellah
Route de Meknes
Zone RS Bouknadel
Sidi Bouknadel pôle touristique
6000
300
248
120
400
650
520

87.585
30.000
-
5.281
8.400
65.000
3.000

Total 199 266

  

Grandes équipements et services urbains

Enseignement supérieur
•    Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de salé
•    Faculté des Sciences Techniques - FST - sise Route de Kénitra).
•    Ecole Nationale Forestière d’Ingénieurs
•    Académie Med VI de Foot ball
•    Ecole Supérieure de Technologie de Salé
•    Institut de technologie et touristique
•    Université internationale de Rabat.

Culture, art, musique
•    Musée de la céramique (Bab Lamrissa)
•    Musée Belgazi des arts traditionnels marocains (Sidi Bouknadel)
•    Musée de la poterie de l’Oulja
•    Musée Bab El Khmis
•    Village des arts marocains (cité des potiers Bettana)
•    Ecole du cirque de Salé (Bab Lamrissa)
•    Conservatoire de Salé (av 2 mars)

Sport et loisirs
•    Stade Sala Brahma
•    Stade Boubker Amar
•    Royal club nautique – complexe Dawliz Bettana
•    Centre sportif de la Maamora

Espaces verts
•    Jardin exotique Sidi Bouknadel

Grand équipements (activités, centre commerciaux)
•    Dar Sekkah (Hssaine)
•    Technopolis (Sidi Bouknadel)
•    Par industriel
•    Métro
•    Carrefour
•    Marjane

Services urbains
•    Marché de gros
•    Abattoir

Equipement de proximité

•    Caractérisé par un déficit en équipement public (scolaire et de santé et une offre très limité en équipement de loisir de proximité)
•    Santé : 21 centres de soins et 3 hôpitaux et 6 cliniques privés en 2007. Soit un centre de soins pour 36.000 habitants environ avec des écarts qi varient selon les quartiers et 1 hôpital pour 251.000 habitants

Equipements scolaires :
- 185 écoles publiques tous niveaux confondus en 2006, réparties comme suit :

 Etablissement ClassesElèvesNbre èlèves/classe

Ecole coranique

Pré-scolaire moderne

--

--

1 380

116

28 596

2 910

21

25

Primaire1232 53679 76331

Secondaire collègial

Secondaire qualifiant

39

19

1 352

626

50 284

23 772

37

38

 

Transport et déplacement :

Le réseau viaire modeste de salé se base sur la ramification des deux axes principaux qui restent des voies de transit et se caractérise par un faible nombre de franchissement de la vallée pour assurer un raccordement avec l’autre rive du Bouregreg.
Réseau aéroportuaire :
•    L’aéroport de Rabat-Salé est le 7ème du pays pour le trafic des passagers mais
dont les capacités d’accueil après les travaux de réaménagement et d’extension du terminal 1 et la création d’un 3ème terminal, devraient être portées à 3.5 millions de passagers contre 700.000 passagers en 2007 ;

Réseau routier :
actuel
•    La Route Nationale N°1 (Route de kénitra)
•    La Route Nationale N°6 (Route de Méknes)
•    La Rocade Auto routière N°3
•    La Rocade N°1
•    La Route Fouarate
•    La Route Mehdia
•    La Route Sidi Brahim Boulaajoul…

projeté
•    rocade N°2 avec ses ouvrages d’art (en cours d’étude)
•    voie de contournement avec ses ouvrages d’art (en cours de réalisation)
•    route zarbia avec ses ouvrages d’art (en cours de réalisation)
•    route de Ain Bbarka avec ses ouvrages d’art (en cours de réalisation)

Réseau ferroviaire :

La Préfecture de Salé est dotée de trois gares ONCF :
•    gare de Salé Médina
•    gare de Tabriquet
•    gare de sidi Abi-Alkanadil


 Réseau RER

Salé est également desservie par le rail : le Bouregreg Express, un RER ferroviaire comprenant six stations dont les deux gares de la ville (Salé-Ville et Salé-Tabriquet).
  L’ONCF travaille sur le développement d’une offre de type RER– nouvelles gares (Hay Ryad et Bou Regreg AMWAJ).

 Projet Lignes à Grande Vitesse (LGV) :

L’ONCF a développé un schéma directeur pour le développement d’un réseau ferré au niveau national, de lignes pour Trains à Grande Vitesse au Maroc (TGVM) qui prévoit la construction d'un réseau de 1500 km devant relier à l'horizon 2030 :
- Tanger à Agadir via Rabat, Casablanca, Marrakech et Essaouira en moins de 4 heures (ligne atlantique),
- Casablanca à Oujda via Mekhnès, Fès en moins de 3 heures (ligne maghrébine).
  Au niveau de la conurbation, il est prévu que la ligne à grande vitesse principale contourne Rabat et Salé à 20 km au Sud, à proximité du contournement autoroutier.

Réseau tramway :

Les deux lignes reliant Rabat et Salé sont opérationnelles :
•    ligne1 allant jusqu’à Hay Karima
•    ligne2 allant jusqu’au siège de la Commune Urbaine de Salé avec des extensions prévues vers Kariat Oulad Moussa et Hay Inbiat
•    parcs relais
•    centre de maintenance du tram (souk essalihine)
Gare routière :
Une gare routière d’une superficie de 25000m² située sur la Route de Meknès avec un transit d’environ 350 autocars.
Bus :
La gestion du service du transport collectif par bus au niveau de la Conurbation est assurée par le groupement d’agglomération ALASSIMA qui compte procéder, notamment, au renforcement du parc par l’acquisition de nouveaux bus et à la rénovation des bus immobilisés.
Taxis :
la Préfecture de Salé est dotée de petits taxis et de grands taxis qui circulent en interne et desservent les quartiers de Salé et la relie à Rabat et aux tissu avoisinants.
Loisirs et culture :

Sites touristiques balnéaires :


•    l’estuaire du Bouregreg à l’intérieur duquel s’étend la plage de Rabat et de Salé ;
•    projet du Bouregreg ;
•    zone touristique Plage des Nations.

Foret et grand paysage :

•    Forêt Maâmora ;
•    Forêt Ain Hwala ;
•    jardin exotique ;

Festivals et évènements culturels :

•    Festival Mawazine crée en 2001 qui se déroule dans les deux villes Rabat et Salé ;
•    Festival Karacena qui depuis 2006 se déroule à Salé une fois tous les deux ans sous le haut patronage de SM le Roi Mohamed VI, il s’agit d’un festival artistique organisé par l’association marocaine d’aide aux enfants en situation précaire ;
•    Le festival international du film de femmes de Salé organisé annuellement par l’association Bouregreg ;
•    Le festival international du film de femmes de Salé organisé annuellement par l’association Bouregreg ;
•    Le Maroc hit-parade qui depuis 2008 qui se déroule sur les deux rives du Bouregreg à l’occasion de la fete de la musique.

6ème version du site de l’Agence Urbaine de Rabat-Salé (AURS) © 2016