emtiaz.png
iso.png
A+ | A-
RABAT -> SITUATION GÉOGRAPHIQUE

 

Situation géographique et administrative 

Rabat, capitale du Maroc est le chef-lieu de la Région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër.

• Situation géographique : sur la côte Atlantique et sur la rive gauche de l'embouchure du Bouregreg qui sépare la ville de Rabat à la ville de Salé.

• Superficie : 118.5 km

• Découpage communal :
La Préfecture de Rabat est composée de 2 communes urbaines :
- Rabat, avec 5 arrondissements (Rabat-Hassan, Agdal Ryad, Youssoufia, Yacoub El Mansour, Souissi);
- Touarga.

Climat :

Le climat de Rabat est assez humide du fait de la proximité de la mer et du barrage de sidi Mohamed Ben Abdellah. Les précipitations sont en moyenne de 485 mm/an, le nombre de jours de pluie par an oscille entre 60 et 75.
La répartition moyenne des précipitations mensuelles montre l’existence de deux saisons pluviométrique distinctes :
-une saison humide allant du mois d’octobre à avril (90% de la pluviométrie annuelle);
-une saison sèche allant du mois de mai à septembre avec 10% de pluie annuelle.

Population et accroissement démographique

POPULATION DENSITE ET TAUX D’ACCROISSEMENT : 

Territoire

Sup

(Ha)

Densité 2004

( H/Ha)

Population

Taux d'accroissement

annuel moyen

19821994200482/9494/04
Rabat11 85154534 124623 457627 9321,30,1
Conurbation RST*191 0009,61 040 8001 500 0601 844 6803,12,1

* Conurbation RST : Préfectures de Rabat, Salé et Skhirat-Témara

• La Préfecture de Rabat est la plus dense de la Conurbation, la densité moyenne y est de 54 habitants à l’hectare (12 à Salé et 4 à Skhirat-Témara).
• Population est à 100% urbaine. 

Dynamique démographique

De 1.3% entre 1982 et 1994, le taux d’accroissement annuel moyen de la population de Rabat est passé à 0.1%, soit seulement, 450 habitants supplémentaires en moyenne chaque année entre 1994 et 2004.

Des mouvements opposés expliquent ce ralentissement de la croissance démographique :

•    un solde naturel positif malgré la baisse de la fécondité, soit 6200 habitants par an en moyenne,   Rabat enregistre une chute de la fécondité plus précoce, (1,6 enfants par femme en 2004),
•    et un solde migratoire déficitaire, le solde des entrées et des départs de la capitale correspondrait à un déficit de 57 000 personnes, soit une moyenne de 5 700 départs nets chaque année.

Rabat enregistre aussi :

•    Une taille moyenne des ménages qui se réduit (4,3 personnes /ménage en 2004 au lieu de 4,9 en 1994) ;
•    Une forte proportion des jeunes adultes, mais un début de vieillissement démographique ;
•    Des densités de population et des évolutions démographiques qui masquent des disparités par arrondissement et par quartiers

Activité économique
•    Rabat, premier pôle économique de la Conurbation Rabat-Salé - Skhirat-Témara
•    Prédominance du secteur public ;
•    Recherche d’un développement économique équilibré et donc diversifié ; (spécialisation autour des activités de recherche et de la haute technologie, accueil des entreprises délocalisées, développement du tourisme,…etc) ;  
•    Concernée par des projets importants.

Caractéristiques et évolution de la population active

•    Rabat compte 267000 actifs en 2004, soit 30% des actifs de la Région RSZZ ;
•    Population active en légère augmentation 0,6% entre 1994 et 2004 ;
•    Un taux d’activité élevé par rapport à la moyenne nationale (47% des personnes âgées de 15 ans et plus étaient actives en 2006) ;
•    Un taux d’activité qui masque de fortes disparités selon les arrondissements ;
•    Un taux de chômage de l’ordre de 14% en 2006 (Maroc urbain 15,5%)
•    Un chômage qui touche plus durement les jeunes diplômés ;
•    Un chômage qui touche plus durement les femmes ;
•    Une répartition des actifs caractérisée par une concentration des emplois ; administratifs 37%, suivis des emplois dans les services (18%).

Caractéristiques et évolution de l'emploi

% d’actifs par secteur d’activité (actifs de 15 ans et plus)

AgricultureIndustrieBTPCommerceTransport et comServiceAdministrationAutres
1%11%5%13%6%18%37%7%

Secteurs d'activités

 

Des secteurs d’activité diversifiés

Administration et services publics

•    Une concentration des administrations mais aussi de grands établissements d’enseignement et de santé et autres. En plus des services administratifs propres à une grande ville, Rabat abrite, entant que capitale du Royaume, le Parlement, les ministères, les représentations diplomatiques des pays étrangers….etc. elle abrite aussi deux grandes universités et de nombreux établissements d’enseignement publics, des hôpitaux et autres. Cette concentration exceptionnelle des emplois administratifs va de pair avec les activités de services. Rabat est aussi le siège de nombreuses institutions financières comme la Banque Centrale, La Caisse de Dépôt et de Gestion, la Caisse Marocaine de Crédit Agricole et 80% des établissements bancaires de la Région RSZZ.

Industrie

•    un tissu industriel qui profite du mouvement mondial des délocalisations, mais qui reste relativement peu développé, surtout comparé à la situation de la Ville de Casablanca.
•    Rabat compte quatre zones industrielles : Takkadoum (15 ha) avec 8000 emplois, AL Fadila et EL Fath (47 ha) totalisant 910 emplois et la zone Vita (11 ha) avec 890 emplois, soit au total 73 ha et 9800 emplois.

Artisanat

•    un artisanat de grande qualité et diversifié (estampillage de tapis, poterie, bois incrusté, fer forgé, orfèvrerie, cuir, textile, vannerie, menuiserie, ébénisterie, ….
•    La tapisserie,   principal secteur en termes de production, d’exportation et d’emplois     (6% des tapis de la Région produits à Rabat) ;
•    Production artisanale majoritairement destinée à l’exportation ;
•    Manque d’espaces dédiés à la création, la production et la distribution des produits artisanaux ;
•    Prépondérance de l’informel ;
•    Absence d’organisation sectorielle et manque de coordination et de moyens entre les acteurs institutionnels en charge du secteur (Ministère de l’Artisanat et de l’Economie Sociale, Maison de l’Artisan, Chambre de l’Artisanat et Association Professionnelles etc….)

Commerce     

•    Le paysage commercial de Rabat est actuellement en pleine mutation : développement des réseaux d’enseignes, des hypermarchés et des centres commerciaux.
•    Rabat est particulièrement bien pourvu en commerces de toutes formes (traditionnel, modernes, petite, moyenne et grande taille) ;
•    Selon la Chambre de commerce et d’industrie, on dénombrerait 23 000 commerçants à Rabat (60% sont des commerces de détail, 30% sont des commerces de gros et 10% sont des commerces d’automobile), soit environ      46 000 emplois. Rabat concentre 65% des commerces de la Région. En moyenne on compte 1 commerce pour 27 habitants à Rabat, contre 1 pour 125 habitants dans la préfecture de Salé et 1 pour 165 habitants dans celle de Skhirat - Témara.
•    Une forte présence du commerce informel ;
•    Développement des formes plus modernes de commerces : des hyper et supermarchés (Marjane, Acima, Carrefour…) et plus généralement d’établissements de grande taille employant plusieurs personnes ;
•    Création de galeries marchandes autour de grandes surfaces, le Mega Mall crée en 2005 à Souissi attire chaque mois 120 000 personnes qui viennent de toute la conurbation ;
•    Développement des franchises qui touchent presque tous les secteurs : habillement, restauration rapide, cosmétique, ameublement… Au total, 250 établissements franchisés se trouvent à Rabat, soit 13% des établissements franchisés du Maroc et 85% de la Région de RSZZ en 2006 ;
•    Présence de 35 centres commerciaux à Rabat en 2005, d’après le Ministère du Commerce et de l’Industrie.

Tourisme

•    Un secteur touristique encore peu développé qui pourrait constituer un levier de développement économique ;
•    Rabat a accueilli 269 000 touristes en 2004, dont 41% sont marocains, 42% venus d’Europe (21% de France, 6% d’Italie et 4% d’Espagne), 13% d’un pays arabe ;
•    Une augmentation de 30% de la fréquentation de Rabat entre 2002 et 2006 : le nombre de nuitées touristiques y est passé de 470 000 à 600 000, soit 3,7% des nuitées touristiques enregistrées au Maroc en 2006 ;
•    Une capacité hôtelière modeste, avec 41 établissements classés, dont 28 hôtels d’une capacité de 4 592 lits, Rabat concentre 79% de la capacité hôtelière classée, et 91% des nuitées touristiques de la Conurbation en 2006       et 3,4% des capacités hôtelières du Maroc ;
•    Rabat compte également une quarantaine d’hôtels non classés, de près de 4 000 lits. Cela porte à 70, environ, le nombre d’établissements hôteliers dans la Ville, soit 8 500 lits ;
•    Près de 60% des nuitées ont eu lieu dans des hôtels ayant 4 ou 5 étoiles avec un taux d’occupation ne dépassant pas 48%, (49% pour le Maroc) ;
•    La majorité des touristes étrangers arrivent par avion à l’aéroport de Rabat – Salé. En 2004, 4 445 vols ont eu lieu dans l’aéroport de Rabat- Salé, soit en moyenne 12 mouvements par jours, dont 6 sont liés au transport de voyageurs ;
•    Un tourisme essentiellement urbain Rabat, tourisme d’affaires, lié à la fonction de capitale, ou tourisme culturel, lié à son statut d’ancienne ville impériale, avec des séjours de courte durée (2 jours en moyenne) ;
•    Rabat dispose néanmoins d’atouts importants : un patrimoine historique et architectural diversifié et de plusieurs manifestation culturelles d’envergure nationale mais qui jusqu’à présent étaient peu médiatisées et réservées à un public restreint d’initiés (Festival de Jazz aux Oudayas, festival Mawazine, Festival du film indépendant). Les sites touristiques balnéaires, jusqu’à présent peu nombreux, sont fréquentés par la population locale : l’estuaire du Bou Regreg, plages situées au sud de Rabat ;
•    Dans la Région de Rabat Salé Zemmour Zaër un programme de développement touristique régional) est en cours d’élaboration ;
•    Plusieurs projets d’aménagement prévoient la création de nouveaux établissements à l’horizon 2030 (vallée du Bou Regreg, Corniche, Rabat center…).

Les Projets et les retombés en termes de création d’emplois à l’2030.

OpérationSurface en haNbre d'emplois

La Corniche de Rabat (Saphira phase1)
Plateau d'Akrach
Guich des Oudayas
Al Boustane
Triangle aviation
Rabat center
Opération Al Kora
Opération Riad Al Andalous
Opération Secteur 25

 129,11
1 110
116,7
270

36,62
10
53
24,8

12 095


7 100
1 000
6 454
    85
2 905
421
Total 30 060



Grandes équipements et services urbains

Enseignement supérieur
•    Université Mohamed V
•    Plusieurs écoles supérieures : dont l’Ecole Mohammedia des Ingénieurs,Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, l’ Institut National de Statistiques et d’Economie Appliquée, Ecole Nationale d’Administration , Ecole Nationale d’Architecture ………………..;
•    3 cités universitaires (Agdal, Souisi  et Moulay Ismail)

Hopitaux
•    CHU Avicenne
•    Hôpital Cheikh Zaid
•    Hôpital Militaire Mohamed V
•    Hôpital d’enfant
•    Hopital Moulay Youssef.

Culture, art, musique
•    Musée d’art contemporain, des Oudayas, National des bijoux, de la monnaie, National des PTT, archéologique situés tous au niveau du territoire de Rabat-Hassan, en plus du musée de Maroc Télécom et de l’Institut Royal de la Culture Amazighe qui sont à Hay Riad
•    Bibliothèque Nationale ;
•    Théâtre Mohamed V ;
•    Villa des Arts ;
•    7e Art ;
•    Des centres culturels (Français, Italiens, d’Egypte……)
•    Conservatoires de musique et de danse classique, de Rabat, Dar Moulay Rchid ;
•    Centre de chorégraphie et des arts de danse en construction au quartier Hassan ;
•    Galeries Bab Rouah.


Sport et loisirs
•    Complexe sportif prince Moulay Abdellah ;
•    Club FUS, Club Olympic Marocain ;
•    Salle omnisport (Agdal) ;
•    Golf Dar Essalam ;
•    Hippodrome(Souissi) ;
•    Marina ;
•    Bouregreg.
•    Zoo

Espaces verts
•    Jardin de Chellah
•    Jardin Andalou de la Kasbah des Oudayas
•    Jardin d’Essaie
•    Parc du Triangle de Vue
•    Foret Hilton

Grand équipements (activités, centre commerciaux)
•    Méga Mall
•    Marjane
•    Un centre de congrès en projet à l’Agdal

Services urbains
•    Marché de gros
•    Abattoir

Equipement de proximité

Education et Santé

•    Rabat est relativement bien dotée en équipements de proximité d’éducation et de santé en comparaison avec le reste de la conurbation et l’ensemble du Royaume
•    fortes disparités, selon les types d’équipements et selon les quartiers de la capitale.

Equipements scolaires :

135 écoles publiques tous niveaux confondus en 2006-2007 à Rabat

 EtablissementClasses  ÉlèvesNbre élève/ classes
Ecole coranique
Pré scolaire moderne    -

--

--

480

293

9441

5963

20

20

Primaire821 19737 52331
Secondaire collégial
Secondaire qualifiant

31

22

890

579

28 293

19 158

32

33

 Equipements sanitaires :

    




Centre de santé

Hopitaux spécialisés

Hopitaux généraux
Nbre d'habitant /ha

Cliniques privées

Nbre étabHab/centreNbre étabLitsNbre étabLits
Rabat2723 25761 835  78 49225

        

Transport et déplacement :

Réseau aéroportuaire :
•    L’aéroport de Rabat-Salé est le 7ème du pays pour le trafic des passagers mais
dont les capacités d’accueil après les travaux de réaménagement et d’extension du terminal 1 et la création d’un 3ème terminal, devraient être portées à 3.5 millions de passagers contre 700.000 passagers en 2007 ;

Réseau routier :
actuel
•    Auto route CASA-RABAT (triple voie)
•    La Route Nationale N°1
•    La Rocade auto routière N°3
•    La Rocade N°3
•    La Rocade N°1
•    La Route d’Akreuch
•    La Route Fouarate
•    La Route des Zaers
•    La Route côtière
•    Voies structurantes internes……………
projeté
•    Rocade N°2 avec ses ouvrages d’art (en cours d’étude)
•    Voie de contournement avec ses ouvrages d’art (en cours de réalisation)
•    Route vers Tamesna avec ses ouvrages d’art (en cours de réalisation)
•    Route de desserte du nouveau zoo (en cours de réalisation)

Réseau ferroviaire :

La Préfecture de Rabat est dotée de deux gares ONCF :
•    gare de Rabat ville
•    gare d’Agldal

Réseau tramway :

Les deux lignes reliant Rabat et Salé sont opérationnelles (180 000 voyageurs par jour) :
•    ligne1 allant jusqu’à Madinat Al IRFANE (22 stations)
•    ligne2 allant jusqu’au quartier AKKARI avec des extensions prévues (14 stations)

Réseau RER

Rabat est également desservie par le rail : le Bouregreg Express, un RER ferroviaire comprenant six stations dont les deux gares de la ville (Rabat-Ville et Agdal).
  L’ONCF travaille sur le développement d’une offre de type RER– nouvelles gares (Hay Ryad et Bou Regreg AMWAJ).

 Projet Lignes à Grande Vitesse (LGV) :

L’ONCF a développé un schéma directeur pour le développement d’un réseau ferré au niveau national, de lignes pour Trains à Grande Vitesse au Maroc (TGVM) qui prévoit la construction d'un réseau de 1500 km devant relier à l'horizon 2030 :
- Tanger à Agadir via Rabat, Casablanca, Marrakech et Essaouira en moins de 4 heures (ligne atlantique),
- Casablanca à Oujda via Mekhnès, Fès en moins de 3 heures (ligne maghrébine).
  Au niveau de la conurbation, il est prévu que la ligne à grande vitesse principale contourne Rabat et Salé à 20 km au Sud, à proximité du contournement autoroutier.
Gare routière :
A Rabat, la gare routière AlL KAMRA est proche de la RN1, elle est située entre les quartiers de l’Agdal et Yacoub Al Mansour qui compte plusieurs autocars par jour à destination des principales villes du Maroc
BUS :
La gestion du service du transport collectif par bus, au niveau de la Conurbation,  est assurée par le groupement d’agglomération  ALASSIMA qui compte procéder, notamment, au renforcement du parc par l’acquisition de nouveaux bus et à la rénovation des bus immobilisés.
Grands et petit taxis
Les grands taxis ne font que 40% de leurs déplacements journaliers au sein de la Conurbation, le reste du temps ils servent aux déplacements interurbains. On compte 13 stations de grands taxis à Rabat.
Plus de 2300 petits taxis constituent un mode de déplacement commode en ville.
Loisirs et culture :

Sites touristiques balnéaires :


•    l’estuaire du Bouregreg à l’intérieur duquel s’étend la plage de Rabat ;
•    marina - Bouregreg ;
•    corniche de Rabat( projet d’aménagement) ;
•    Rives des lacs de retenue du barrage sidi Mohamed Ben Abdellah.

Foret et grand paysage :

•    Forêt Maâmora ;
•    Forêt située le long de la route Ain Aouda (Dar Essalam après le golf)
•    Jardin d’essai ;

espaces culturels :

•    théâtre National Mohamed v ;
•    musées et galeries d’art,
•    Bibliothèque Nationale……..


Patrimoine

•    la « ville nouvelle » (édifiée au début du protectorat français au Maroc),
•    la kasbah des Oudayas,
•    le jardin d'Essais,
•    la médina,
•    les remparts et portes almohades,
•    les sites du Chellah
•    la mosquée Hassan (dont la « tour Hassan » est le minaret),
•    le mausolée Mohammed-V
•    le quartier habous de Diour Jamaâ.

Festivals et évènements culturels :

•    Festival Mawazine crée en 2001 qui se déroule, chaque année au mois de mai sur les plus beaux sites de la Ville ;
•    festival de Jazz aux Oudayas.

6ème version du site de l’Agence Urbaine de Rabat-Salé (AURS) © 2016